Des photographies : art et engagement

Des Photographies : art et engagmentdans le cadre du Printemps photographique Maroc 2015 organisé par Negpos

L'Instant T accueillera  à 18h Souad Guennoun et Ghita Skali pour une table ronde, dans le cadre du Printemps photographique Maroc 2015 organisé par Negpos.

Photographe, documentariste et architecte vivant à Casablanca, Souad Guennoun témoigne depuis plusieurs années des réalités sociales du Maroc d’aujourd’hui : émigration clandestine, enfants des rues, luttes sociales…Ghita Skali aborde principalement des problématiques sociales à travers notamment les notions de frontières idéologiques et/ou nationales, et du temps de travail et/ou de repos. Ses questionnements prennent souvent la forme d’éditions, d’installations et de vidéos.
Les échanges seront modérés par Patrice Loubon, coordinateur de la galerie Negpos. Photographe nîmois, Patrice Loubon a notamment longtemps travaillé sur les villes latino-américaines :

La photographie oscille depuis son origine entre art et représentation sociale. Ces grands courants scindent la photographie en deux et l’écart qui les sépare est parfois infranchissable. Mais en quoi art et engagement se distinguent-ils ? Si l’engagement de l’artiste dans son œuvre est total, être un photographe engagé n’est pas forcément synonyme de faire œuvre artistique. Patrice Loubon évoquera avec les deux photographes invitées la question de l’engagement et de la production artistique.

 

NegPos entretient depuis 2007 une relation soutenue avec les photographes marocains. Hors des sentiers battus et des images stéréotypées, leur action pour

participer à révéler la richesse actuelle de la photographie marocaine est passée par différentes étapes. L’un de leurs objectifs, avec cette nouvelle programmation, est de mettre en lumière le travail des femmes photographes du Maroc. Si les hommes occupent toujours une grande place dans la photographie de ce pays, il était hors de question pour cette nouvelle occasion que nous nous sommes donnés, de leur laisser le haut du panier ! La photographie marocaine ne fait pas exception à la règle internationale, les femmes sont de plus en nombreuses à occuper ce champ de vision bidimensionnel.
Autres temps forts du Printemps photographique Maroc 2015 :

×          Projection au cinéma Le Sémaphore du film « Misères à crédit » de Michel CROZAS en partenariat avec ATTAC et l’Université de Nîmes, débat à l’issue du film avec Souad GUENNOUN, le jeudi 26 novembre à 20h30

Table ronde : mardi 24 novembre 2015 – 18h L'Instant T, 2 rue racine 30000 Nîmes

Publié le