agenda 2014-2015

Agenda culturel UNÎMES 2014 - 2015

L'université propose tout au long de l'année des événements culturels ouverts au public. 

Publié le

Lectures poétiques

Affiche lectures poétiques Marie Christine Gordien

Dans le cycle des conférences gratuites organisées par l’université de Nîmes, UNÎMES reçoit l’auteure Marie-Christine Gordien. Elle présentera son  œuvre, « La monnaie des songes » et en lira quelques passages.

Marie-Christine Gordien est née à Valence, dans la Drôme. Elle passe son enfance dans le quartier populaire de Fontbarlettes et ses vacances en Ardèche et en Haute Loire, les paysages de la famille de sa mère. C’est dans les années 1990 qu’elle découvre la Guadeloupe, le pays natal de son père, ses autres frères et sœurs. Elle retourne à plusieurs reprises dans la Caraïbe.
Éducatrice spécialisée de formation, elle écrit quelques poèmes durant l’enfance, participe au mouvement des radios libres où elle lit quelquefois certains de ses textes. Passionnée par le jazz elle réalise de nombreuses interviews de jazzmens et fait quelques incursions dans la presse écrite.
Résidant à Lyon pendant quelques années, elle vit aujourd’hui à Nîmes où elle a travaillé dans le domaine social aux côtés d’hommes et de femmes vivant l’exil ou l’exclusion.

 Mardi 21 avril à 17h30 à la BU, 1er étage, site Vauban

Publié le

Femme du JAZZ, la longue marche

Cycle des Conférences 2015

 1ère conférence lundi 19 janvier 2015 à 18h, amphi A2, site Vauban  « Femmes du jazz : la longue marche » par Jean-Paul Ricard

 Dans le cycle des conférences gratuites organisées par l’université de Nîmes, UNÎMES reçoit  Jean-Paul Ricard, président de l’Association pour le Jazz et la Musique Improvisée (AJMI, Avignon), conseiller artistique du festival Jazz in Arles, co-auteur du Dictionnaire du Jazz (éd. Robert Laffont) et du Guide du Jazz (éd. Syros).
L’importance de la présence des femmes dans l’histoire du jazz est depuis toujours sous représentée et ne se résume pas qu’à la seule fonction de chanteuse. Cependant, force est de constater que c’est grâce à ce seul statut que des Billie Holliday, Ella Fitzgerald, Sarah Vaughan, Anita O’Day, Nina Simone…ont pu accéder au rang de divas du jazz.
Si depuis quelques années, la notoriété des musiciennes de jazz évolue de façon indiscutable, il est temps de rendre justice aux grandes oubliées des historiens et des critiques spécialisés qui ont omis de les faire figurer dans leurs ouvrages les privant ainsi d’une reconnaissance méritée.
Jean-Paul Ricard rendra ainsi hommage à Mary Lou Williams (pianiste, compositeur), Valaida Snow (chanteuse et trompettiste), Melba Liston (tromboniste, compositeur), Vi Redd (saxophoniste et chanteuse)… et partagera lors de la conférence quelques enregistrements exemplaires.

 

Entrée libre

Publié le