Soutien psychologique

Soutien psychologique

Services du SUMPPS et plateforme #SoutienEtudiant

Étudiant.e.s,

Des dispositifs de soutien psychologique existent, à l'université de Nîmes et à l'échelle nationale, et peuvent peut-être vous aider : 

  •  Le SUMPPS (Service de Médecine Préventive et de Promotion de la Santé)

Une permanence téléphonique vous permet d'entrer en contact avec Emmanuel Fiere le médecin et/ou Laurence Silvano, l'infirmière. Cette première écoute vous permettra d'échanger avec un premier interlocuteur et de trouver un accompagnement approprié à vos difficultés. 

  • Par téléphone :  04 66 36 45 30
  • Par mail : summps@unimes.fr (summps @ unimes.fr) 

Les psychologues du SUMPPS, Sandra Charre et Alexandra Boutoux sont disponibles pour des consultations gratuites.

  • Vous pouvez directement les contacter par mail : sandra.charre@unimes.fr  (sandra.charre @ unimes.fr)et alexandra.boutoux@unimes.fr (mathilde.garrel @ unimes.fr)

Des groupes thérapeutiques sont proposés plusieurs fois par semaine. Pendant le confinement, l'ensemble de ces séances sont proposées à distance. Méditation, sophrologie, affimation de soi... Vous n'êtes pas engagé.e.s et pouvez essayer afin de voir si l'une de ces solutions peut vous aider. En savoir plus

 

  • #SoutienEtudiant, la plateforme en ligne d'aide aux étudiants

Le site soutien-etudiant.info est une plateforme mise en place par Nightline France, une association fondée par des étudiant.e.s, pour venir en aide aux étudiant.e.s. Elle recense les ressources et les aides psychologiques gratuites dédiées aux étudiant·e·s disponibles dans toute la France (lignes d'écoute et professionnel·le·s des services de santé universitaire).

La rubrique "Les soutiens dispos" vous propose notamment : 

  • Un référencement des contacts par Académie (choisir "Occitanie")
  • Un référencement des soutiens gratuits pour tous les étudiants, peu importe leur localisation.

 

N'hésitez pas à solliciter le dispositif qui vous convient le mieux. Si vous en ressentez le besoin, n'attendez pas !

Publié le