Catalogue

MASTER PSYCHOLOGIE parcours PSYCHOLOGIE SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE

Type de diplôme

Master (LMD)

Domaine

Sciences humaines et sociales

Mention

Psychologie

Spécialité

Psychologie sociale et environnementale

Crédits ECTS 300Durée 2Niveau d'étude BAC +5Public concerné Formation initiale - Formation continueLieu(x) de la formation Nîmes

Nature de la formation Diplôme

Laboratoire(s) partenaire(s)

Laboratoire CHROME
stats insertionplaquette 2016-2017Télécharger la fiche

Contact(s)

Responsable(s)

Rateau Patrick

Tél : + 33 4 66 36 45 33

patrick.rateau @ unimes.fr

Contact(s) administratif(s)

Hermann Adeline

Tél : +33 4 66 36 45 02

adeline.hermann @ unimes.fr

Présentation

Présentation

Ce master forme des professionnels et des chercheurs spécialistes des comportements humains en matière de protection, d’aménagement et de gestion des lieux de vie ou encore des sites naturels ou historiques. Ces nouveaux psychologues jouent aussi un rôle essentiel dans l'organisation et l'évaluation des pratiques de concertation, voulues par la Charte du développement durable, entre les acteurs et les différents publics. Ils jouent un rôle de consultant interne ou externe auprès de bureaux d’études, collectivités territoriales, organismes publics ou associatifs, entreprises, etc.

 La mise en œuvre de ces objectifs repose, outre sur une solide formation théorique et méthodologique, sur les procédures suivantes :

 - Autonomie progressive des capacités d'action et de réflexion de l'étudiant

 - Valorisation du travail personnel

 - Préparation au travail d'équipe dans une perspective de pluri-disciplinarité

 - Préparation et confrontation à la vie professionnelle dans le domaine spécifique de la relation humaine et dans la relation de l'homme à ses environnements

 - Préparation à la recherche en psychologie sociale et en psychologie sociale de l'environnement.

 Le Master est constitué de deux années de formation (quatre semestres). Chacune comporte un nombre d’heures conséquent consacré aux stages et est associée à la réalisation d'une recherche donnant lieu à la rédaction d'un mémoire et de sa soutenance orale.

  Les enseignements de cette spécialité  sont adossés au laboratoire pluridisciplinaire CHROME (Détection, gestion et évaluation des risques CHROniques et éMErgents, EA7352) de l’université de Nîmes.

Objectifs

Le master a une double finalité : recherche et professionnelle. Il permet aux diplômés de prétendre à la fois de faire usage professionnel du titre de psychologue et de poursuivre des études en doctorat de psychologie.

Le titre de psychologue implique un certain nombre de compétences : mener différentes formes d’entretien avec une analyse fine de la demande, recueillir des données sur les conduites d’individus ou de groupes à partir de grilles d’observations, concevoir et réaliser des examens et bilans psychologiques, être capable d’animer des groupes et de conduire des réunions,  procéder à  des analyses institutionnelle. Par sa double finalité, les diplômés de ce master sont également capables de mener à bien les différentes étapes d’une recherche en psychologie.

Les psychologues possèdent en particulier des capacités d’écoute, d’analyse et de synthèse, et des capacités rédactionnelles. La formation à la recherche leur donne des compétences transférables à d’autres situations que leur strict champ professionnel : ils sont ainsi capables de faire une recherche documentaire de travaux de langue française et anglaise, de mettre en place des dispositifs d’observation ou d’expérimentation, d’en rédiger un rapport et d’en exposer les résultats avec un support numérique (ex. Powerpoint).

Plus spécifiquement, la spécialité vise l'acquisition de savoirs solides dans les domaines suivants :

  • Théories fondamentales de la psychologie sociale : cognition sociale, représentations sociales ;
  • Connaissances fondamentales en psychologie environnementale générale : nature des relations homme-environnement, dimensions sociales de l'espace, stress et risques environnementaux ;
  • Statistiques et outils informatiques ;
  • Disciplines connexes en sciences humaines de l'environnement (histoire urbaine, géographie humaine, architecture, urbanisme, sciences politiques, droit de l’environnement) ;
  • Méthodologie et pratique de la recherche ;
  • Méthodologie et pratique de la psychologie.

Savoir-faire et compétences

En termes de compétences, la spécialité permet d'acquérir :

La maîtrise des outils de recueil et de traitement des données de la psychologie sociale : enquête, observation, expérimentation, techniques d’animations de groupes ;

  • La conception et la réalisation de démarches globales de recherche, de recherche-action, d’évaluation et d’intervention dans le champ spécifique du développement durable (économique, social et environnemental) ;
  • La maîtrise des savoir-faire relationnels : travail en équipe et en partenariat, conduite de réunion, recherche de financements, négociation, mobilisation des équipes ;
  • Des capacités d'initiative et de gestion de projet : diagnostic, planification, budgétisation, communication, évaluation. Présentation orale et écrite ;
  • La maîtrise de l'outil informatique général et de ces programmes de statistiques ;
  • La maîtrise de l'anglais.

 

Programme

Contenu de la formation

En M1, la formation constitue un socle de connaissances scientifiques, théoriques et méthodologiques en psychologie sociale générale. Elle est complétée en M2 par l’acquisition de théories et de savoir-faire concernant les aspects psychosociaux des relations de l’homme avec tous ses environnements : modèles transactionnels issus de la psychologie dynamique lewinienne, théories de l’engagement, représentations sociales, approches systémiques, etc. Des apports d’autres disciplines (histoire, géographie, urbanisme, droit, politique territoriale, sciences de l’environnement, architecture) préparent à l’insertion dans des équipes pluridisciplinaires et au travail en partenariat. Enfin, une partie des enseignements est spécifiquement orientée vers la maîtrise des outils statistiques, de la langue anglaise et des problématiques de déontologie de la recherche et de la pratique du psychologue.

 A chacune des deux années de la formation, l’étudiant devra réaliser un stage professionnel et un travail de recherche. Il devra aussi produire, en situation collective, un projet tuteuré.

 

 

Contrôle des connaissances

La formation proposée associe une évaluation sous forme de contrôle continu (principalement pour les travaux dirigés) et sous forme de contrôle terminal (principalement pour les cours magistraux).

Les types d'évaluations sont diversifiés :  sujets de réflexion, études de cas, commentaires de documents, présentation orale et  dossiers individuels et collectifs, rapport de stage, mémoire de recherche et projet tutoré.

Stages

En première année du Master, le stage a une durée minimale de 105 heures. Il constitue un premier contact avec la profession de psychosociologue. Le stagiaire sera amené à répondre à une demande extérieure à l’université. A cette occasion, il devra montrer ses capacités à utiliser des procédures techniques de la psychologie sociale : enquête, entretien, animation de groupe, observation, etc.

 En deuxième année, le stage a une durée minimale de 500 heures. Il constitue une première expérience professionnelle en responsabilité. Le stagiaire conduira des travaux d’évaluation, d’intervention et/ou une recherche-action sur une problématique environnementale. Encadré par un maître de stage enseignant-chercheur à l’université et un tuteur de stage professionnel dans l’organisme d’accueil, il devra répondre à la mission qui lui est confiée et l’enrichir par les apports spécifiques des théories et des méthodes en psychologie sociale de l’environnement. Il sera amené à travailler en équipe pluridisciplinaire et en partenariat institutionnel. Pour obtenir le titre de psychologue, il devra avec l’aide de son psychologue référent s’exercer à la mise à distance de sa pratique, à une analyse critique justifiée et à une grande  vigilance sur les problèmes éthiques et déontologiques.

Toujours en deuxième année, les étudiants doivent mener un projet tuteuré collectif en groupe de 3 à 5. Le projet est un travail d’équipe qui doit obligatoirement aboutir à une réalisation concrète. Contrairement aux travaux académiques, pour lesquels il y a une obligation de moyens, les étudiants se trouvent en autonomie face à une obligation de résultats. Les réalisations demandées peuvent être très variées, le but étant de travailler suivant les principes de gestion de projets : définition d’objectifs, structuration d’une équipe, partage des responsabilités, analyse des ressources et des résistances, mise en œuvre d’un échéancier et d’un budget, recherche de partenaires et de financements, communication, évaluation et ajustements en cours de réalisation et en fin de projet. L’enseignant tuteur n’intervient que ponctuellement pour conseiller, recadrer, orienter ou relancer le projet. Un document de faisabilité est rendu au cours du premier semestre. Le projet peut être conduit avec une organisation partenaire, dans ce cas il fait l’objet d’une convention

Admission

Condition d'accès

La formation s’adresse aux étudiants titulaires d’une licence (accès en M1) ou de 60 ECTS de cycle master (accès en M2) mention psychologie de préférence à dominante « psychologie sociale ». A son terme, elle leur assure le titre de psychologue.

Exceptionnellement, et pour quelques candidats seulement, elle peut accueillir des étudiants de niveau similaire d’autres disciplines (sociologie, urbanisme, architecture) en formation initiale ou continue, sans permettre, dans ce cas, l’obtention du titre de psychologue.

Le nombre de places est limité à 25 étudiants pour chaque année. L’entrée dans la formation est conditionnée par l’acceptation d’un dossier de candidature suivi d’une audition.

Et après

Insertion professionnelle

Le parcours Psychologie sociale de l'environnement permet d'accéder à des emplois nécessitant de conduire des expertises, d'évaluer, de conseiller les décideurs, d'accompagner le public concerné par les aménagements de l'environnement et a pour vocation d'insérer le titulaire du master au sein d'équipes pluridisciplinaires constituées de différents acteurs intervenant dans le champ de l'environnement. Les intitulés précis des emplois sur lesquels ont été recrutés les diplômés des années précédentes sont assez variés : Chargé de mission environnement, Chargé d'étude en aménagement, Chargé de mission en Développement Durable, Conseiller Espace Info Energie, Conseiller en collecte sélective, Educateur à l'environnement, Psychologue Social, Responsable qualité Environnemental. Par ailleurs, la double finalité Recherche et Professionnelle de la mention permet aux diplômés de poursuivre en Doctorat de Psychologie et d’accéder ainsi aux métiers de la recherche.

Fiches métiers ROME

  • K1104: Psychologie