Catalogue

DU Installation du généalogiste professionnel

Type de diplôme

Diplôme université générique

Domaine

Sciences humaines et sociales

Public concerné Formation continueLieu(x) de la formation Nîmes

Contact(s)

Responsable(s)

Ortega Isabelle

Tél : +33 4.66.36.45.62

isabelle.ortega @ unimes.fr

Contact(s) administratif(s)

UNIFOP

Service de formation continue

unifop @ unimes.fr

Présentation

Présentation

La généalogie est devenue en l'espace de quelques années l'un des loisirs préférés d'un nombre important de Français. C'est aussi un métier nouveau et en plein essor pour lequel aucune formation n'existe actuellement en France.

Le diplôme universitaire Installation du généalogiste professionnel est une formation complète à la fois théorique, méthodologique et pratique pour maîtriser l’ensemble des notions et techniques nécessaires à l’exercice de ce métier.

Elle s'articule autour de quatre axes théoriques :

-       droit des sociétés

-       communication et marketing

-       gestion des relations professionnelles

-       gestion et comptabilité

En complément, chaque étudiant devra réaliser une étude de marché pour s’assurer de la faisabilité commerciale du projet et déterminer l’opportunité de se lancer: tendances et acteurs du marché de la généalogie, hypothèses de chiffre d’affaires, choix commerciaux, objectifs, marketing mix, budget prévisionnel …

Objectifs

L'objectif de ce diplôme universitaire est de former des généalogistes professionnels capables de garantir un service efficace ainsi que la réussite de leur activité et le succès de leur entreprise.

Savoir-faire et compétences

Connaissances des différentes formes juridiques d’entreprises

Capacité à définir et mettre en œuvre une stratégie de communication et de marketing

Cadre déontologique et légal du généalogiste professionnel

Maîtrise de la comptabilité et de la gestion dans le cadre d’une installation à son propre compte

Capacité à réaliser une étude de marché

Programme

Contenu de la formation

Les enseignements auront lieu dans les locaux de l’Université de Nîmes.
Les cours seront rassemblés sur trois jours, huit heures par jour, examens non compris.

  • UE « Droit » - 3h : autoentrepreneur, entrepreneur individuel, EIRL, EURL, SAS. Il pourrait être question également dans ce cadre du portage salarial, des couveuses et des coopératives d’activités et d’emplois. Le portage salarial et les coopératives d’activités et d’emplois ont un avantage certain sur les autres : en cas d’échec, ils permettent l’ouverture de droits au chômage (l’échec est aussi à prendre en compte et ne sera pas forcément vécu comme tel). La différence entre le portage salarial et les coopératives d’activités et d’emplois repose sur le fait que dans le cadre de la coopérative, on teste pendant deux ans son activité et on peut suivre des ateliers de formation. La coopérative met en place un référent que l’entrepreneur-salarié (c’est le statut en CAE) rencontre environ une fois par mois.
  • UE « Communication et marketing » - 10h : il est important d’aborder dans le domaine du marketing les 4 P (produit, prix, promotion, publicité), le marché, besoins et comportement d’achats de la clientèle, les spécificités du métier. En ce qui concerne la communication, il faudrait connaître ses compétences et les transformer en produits vendables, la communication commerciale, les clés commerciales.
  • UE « Gestion des relations professionnelles » - 3h : Les dérogations (SIAF et Procureurs de la République), les ordonnances sur requêtes, les syndicats professionnels (avantages et inconvénients), la loi sur les Archives, les relations clients, copyright et filigranes…
  • UE « Gestion et comptabilité » - 7h : cet enseignement permettra de réaliser correctement le business plan et aussi de comprendre comment gérer son étude : devis, facturation, gestion du temps. Même si on peut faire travailler un expert-comptable ou un centre de gestion a minima, savoir mettre des tableaux en place est important.
  • UE « Étude de marché » - 15h : sans doute l’UE la plus importante en termes de coefficient, celle qui donne lieu à l’écriture d’un mémoire présentant le projet de l’étudiant. C’est l’occasion d’aborder les produits et les prestations proposés, les avantages concurrentiels, le marché et son environnement (étude d’implantation, clientèle, concurrence, prescripteurs), les stratégies et moyens engagés (avec la partie business plan).

Contrôle des connaissances

Chaque module théorique et pratique sera sanctionné par une note. Ces modules sont compensables entre eux selon les coefficients mentionnés.

L’attribution du Diplôme d’Université se fera par l’obtention d’une note supérieure ou égale à 10/20.

Une deuxième session d’examens est envisageable en septembre.

Admission

Condition d'accès

Formation initiale/ formation continue.

Sur dossier avec lettre de motivation.

Nombre maximal d’inscrits : 10

Public cible

Etudiants ayant un diplôme de généalogie

Personnes désirant s’installer à leur compte comme généalogistes

Pré-requis nécessaires

Expérience ou diplôme en généalogie requis

Et après

Insertion professionnelle

Le diplôme obtenu permet à l'étudiant de s'installer à son propre compte comme généalogiste familial.